autre regard

Autre regard est une histoire de rencontres : rencontre avec des gestes et des savoir-faire d’artisans, et plus singulièrement, celle du vitrail.

C'est durant ma formation en design à Lyon, que s'est organisé ce projet, mené en binôme avec une camarade de classe Anne-Claire Servant.

Notre collaboration tout au long de notre année de diplôme en 2018 nous a amenées à explorer les phénomènes lumineux induits par le verre coloré.

 

En plus des expérimentations sur verre, nous avons envisagé le potentiel du miroir et l’interaction qu’il provoque entre l’individu et son environnement.

 

A émergé alors la création d'Autre Regard, une série de miroirs à main, que nous avons pensé par alliance de la transparence colorée et du reflet. Nous avons assemblé deux matériaux méticuleusement sélectionnés et travaillés : le miroir et le verre.

Superposé à une surface de verre coloré, un pan de miroir ajouré (par gravure à la découpe laser) propose des trames, chacune jouant sur un effet de mise au point.

​​

lien des photos de voyage, et déambulations avec autre regard : https://www.instagram.com/autre.regard/

2018, lyon

2019, biennale de design de saint-etienne

C’est donc par cette superposition d’un verre coloré et d’un miroir gravé qu'Autre Regard interroge et joue sur la perception qu’on peut avoir de soi, des autres ou de son espace. On y retrouve le vitrail, questionnant la relation entre intériorité et extériorité. Un vitrail changeant ici d’échelle, devenu objet du quotidien, objet mobile et, pour l’usager, une invitation à l’introspection.

En 2019, grâce à la Biennale de Design de Saint-Étienne. nous avons eu la chance de pouvoir lancer une production Autre Regard en petite série pour une commande de leur boutique. Cette commande de 16 miroirs à main nous a confronté à toutes les réalités indispensables à la réalisation du produit : découpe des profils de bois dans un Fab Lab (Techshop Ivry), découpe des cercles de verre à la découpe jet d’eau et enfin assemblage du verre accolé au miroir, enserré dans les profils de bois.
 

Nous avions durant la Biennale, un stand pour présenter le projet et voir comment le public s’appropriait les miroirs à main. C’est dans ce cadre là que nous avons initié une expérience utilisateur : un concours photo où le public venait emprunter un miroir, explorer les lieux avec Autre Regard et en capturer une photo.

Notre projet propose donc une réalité déformée en réunissant simultanément plusieurs espaces dans un même cadre.

Il est ainsi devenu depuis quelques années comme un compagnon de vie, nous suivant dans l’environnement quotidien ainsi que dans nos voyages. Italie, Espagne, Japon, Portugal. Autre Regard a en effet accompagné notre découverte de paysages variés et a fait de notre contemplation des lieux une découverte d’autant plus atypique du réel à observer.